Les vins de Timothée

Premier portrait de mon blog encore tout neuf pour vous présenter… Timothée Delalle !

Alors que je n’ai encore eu ni l’occasion de déguster la totalité de ses cuvées ni celle de rencontrer M. Delalle en personne (mais c’est prévu bientôt !), j’ai découvert deux de ses bébés la semaine dernière. Et surprise ! Les 2 intègrent directement notre cave ! J’ai juste adoré le rapport qualité-prix et la volonté de ce vigneron passionné que j’ai envie d’accompagner et d’encourager.

Timothée Delalle est un vigneron qui exploite 8 ha de vignes à Luynes et à Fondettes, à l’ouest de Tours. Installé depuis à peine 4 ans, il travaille des cabernets francs, des grolleaux, des gamays et des chenins. L’ensemble de l’exploitation est en conversion bio (évidemment). Celui qui n’a pas hésité à brûler 22 bottes de paille en avril dernier pour protéger ses vignes du gel méritait bien qu’on prenne le temps de goûter son vin.

Parlons des deux refs dispos chez nous : La Burette (en rouge) et le Pl.1953G.

La Burette est un assemblage de gamay et cabernet : léger, fruité, si facile mais avec une longueur plus que décente !

9 euros… 🙂

Le Pl.1953G est un parcellaire en 100% Gamay.

Récolte manuelle, vinification en grappes entières avec une macération semi-carbonique de 14 jours, le Pl.1953G développe une bouche ample avec une jolie persistance aromatique et un côté velours très charmeur.

Contente d’avoir trouvé un gamay de Loire que l’on n’a pas peur d’accorder avec une viande – bon, peut-être pas sur une daube ou une souris d’agneau, mais sur un rôti de veau ou un rumsteak, pourquoi pas ? -.

Vendu 10,40 € en boutique !

Autant vous dire que j’ai hâte de rencontrer Timothée et de déguster le reste de la gamme… pour mieux vous raconter ! 😉